Mc NOH

Centre Culturel NOH - Maison de la création

Tout au bout, là-bas, de l'autre côté du canal, aux limites de la ville, les Heembeekois sont fiers de leur terre, de leur histoire, de leur force un peu rebelle et résistante. Question d'identité au cœur de la vie de cette ancienne commune annexée par la Ville de Bruxelles en 1921, en même temps que Laeken et Haren.

Une ancienne petite église, du nom de Saint Nicolas et dont les fondations remontent au 12e siècle, est devenue après sa désacralisation en 1939, le lieu de nombreuses activités culturelles initiées par les habitants avec l'énergie bénévole et les "moyens du bord".

Aujourd'hui, après une très belle rénovation menée par la Ville de Bruxelles, l'ancienne église Saint Nicolas et la Maison Utopia, qui la jouxte, prennent un nouveau départ pour assurer le rôle de centre culturel de proximité, avec enfin des moyens et des ambitions à la hauteur des attentes légitimes des Heembeekois.

La Culture pour tous, par tous, avec tous !

Vivre ensemble! Avec la diversité, les différences, les conflits et en toute solidarité.
Avec les jeunes, les personnes âgées, les anciens et nouveaux habitants, les étrangers, les identités multiples.
Sans les replis, sans la radicalisation, sans les jugements.
Avec l'imaginaire, la liberté, la créativité et la contestation, si nécessaire... Vivre ensemble !

Un centre culturel de proximité est ce lieu d'expression, de rencontre et d'échange où le monde se questionne et s'invente,
quel que soit l'âge, l'origine sociale ou culturelle, grâce aux activités artistiques, aux projets participatifs, aux dynamiques collectives. C'est un lieu où l'on se rencontre, où l'on se divertit autant que l'on peut s'instruire.
Le mot-clé, c'est la participation !

La Maison de la création / présentation en bref

Reconnue comme Centre culturel de la Fédération Wallonie Bruxelles, depuis 2004, la Maison de la création - Centre culturel Bruxelles Nord est née à Laeken de la dynamique d'un réseau associatif engagé aux côtés d'un collectif d'artistes. Ensemble, des citoyens s'étaient mobilisés dès la fin des années 90 et avaient choisi de mettre en place des projets socio-artistiques en réponse à la dégradation des liens sociaux, au délitement des conditions de vie, des relations entre communautés et générations.

Les pouvoirs publics, Ville de Bruxelles, Commission Communautaire française et Fédération Wallonie Bruxelles, ont alors soutenu avec force ces initiatives de cohésion sociale à travers une approche socio-artistique et créative.
C'est la très belle histoire vraie ! de la Maison de la création, dont l'équipe s'est professionnalisée au fil des dix dernières années, poursuivant désormais son travail de culture de proximité à Laeken et à Neder-Over-Heembeek!

Le Quartier / les Associations / les habitants

Neder-Over-Heembeek, N.O.H. ! c'est aussi un réseau très impliqué d'habitants et d'associations qui ont décidé de s'organiser pour valoriser leurs quartiers, leur lieux de vie, leur histoire, leur patrimoine.

Une coordination sociale réunit avec dynamisme une vingtaine d'associations, et à travers elles, des milliers d'habitants qui expriment le souhait de participer à tous les aspects de la vie de NOH. Que ce soient sur les questions d'urbanisme, de mobilité, de sécurité, d'accueil des nouveaux habitants ou de la gestion des espaces verts, tous peuvent y trouver l'espace pour exprimer leur opinion et s'impliquer pour faire bouger les choses. Les associations liées à la commune sont également des partenaires engagés dans cette dynamique fructueuse.

Avec la création d'un centre culturel au cœur de NOH, c'est l'ensemble du réseau déjà existant et tellement actif qui se trouve renforcé et dispose désormais d'un outil socio-culturel demandé depuis si longtemps.

"Il me tenait à cœur à ce que Neder-Over-Heembeek ait son propre Centre culturel. Je suis heureuse d'ajouter celui-ci aux quatre Centres culturels existants à la Ville de Bruxelles. Je fais de la décentralisation une des priorités de mon mandat, afin que tous les habitants puissent avoir accès à une culture de qualité et de proximité. Le projet culturel se développe en concertation directe avec le quartier, ses habitants et ses associations. Venez nombreux y prendre part ces 29 et 30 avril" souligne Karine Lalieux, échevine de la Culture de la Ville de Bruxelles.