Accueil en résidence 2017

Tout les artistes

Site Bockstael

La Maison de la création est aussi un lieu d’accompagnement d’artistes. Nous mettons à la disposition des artistes que nous soutenons un espace de travail, du matériel technique et la possibilité de représentations publiques.

Plusieurs types de résidences sont proposés: La résidence annuelle avec un accueil régulier des artistes et la résidence ponctuelle qui se déroule sur une période d’une à deux semaines.

Si vous êtes intéressés par une résidence entre septembre et décembre 2017, envoyez vos propositions entre le 15 janvier et le 25 février 2017 à mathieu@maisondelacreation.org

Nous donnerons suite à vos demandes dans le courant du mois d’avril 2017.

QUELQUES MOTS SUR NOS RÉSIDENCES À L’ANNÉE...

SCARLETT o’HANNA

Après avoir sorti Romance Floats en 2014 et présenté cet album sur la scène européenne, la chanteuse et compositrice, Scarlett O’Hanna est partie officier un temps avec le groupe new-yorkais She Keeps Bees. Tout en collaborant et écrivant sur d’autres projets elle sera en résidence à la Maison de la Création dans le cadre de la préparation de ce qui sera son quatrième disque. Cette résidence sur plusieurs mois constituera une session de travail autour de ses nouveaux morceaux et le développement de leur version live.

WWW.SCARLETTOHANNA.COM 

FAToU TRAoRÉ

“La nécessité du rituel de la danse et la musique en live est une constante dans mes spectacles, je ne peux pas
le concevoir autrement. C'est aussi important pour moi de venir avec ma singularité que de m'immerger, de m'inscrire dans le lieu où je vais jouer... la musique est un pont, il me plaît l'idée de danser ces chants du sud de l'Italie.”

Et c’est dans cette optique que, la danseuse et chorégraphe Fatou Traoré viendra préparer White Space/Spacio Blanco, une danse destinée à être chantée à haute voix” avec la chanteuse Lumdila Stampa.

ET...

Mathieu Calléja, batteur et percussionniste poursuit sa résidence La lune...deux minutes dans le passé. Vous le rencontrerez aux Dimanches à la Maison où il propose des massages sonores à essayer absolument !

Le groupe nigérien Kel Assouf, qui a pris un tournant rock pour son dernier album Tikounen nous fait le plaisir de ses visites de répétitions entre deux séries de tournées. Il en va de même pour le projet tunisien Bargou 08 et le projet haïtien Chouk Bwa Libeté que nous accueillons en résidence quand ils passent par la Belgique pour leurs tournées internationales.

Nos voisins, le pianiste Serge Delhanseer et les musiciens de Al Ghiwan, sont toujours fidèles au poste de la radio Bockstael et nous les accueillons pour leurs pratiques hebdomadaires.

La compagnie de hip-hop Slayer préparera son premier spectacle tout au long du semestre dans nos murs. Vous le découvrirez à la rentrée 2017 !

QUELQUES MOTS SUR NOS RÉSIDENCES PONCTUELLES...

JANVIER

BALIMURPHY

En plus de quinze ans d’existence, le groupe BaliMurphy a acquis une solide expérience nationale et internationale de scène, de grands festivals à des concepts plus intimistes où leur attrait pour les collaborations, qu’elles soient musicales ou visuelles, peut s’exprimer pleinement. Après le dernier album, la Déroute, réalisé avec, à la direction artistique, Kris Dane, BaliMurphy s’est remis au travail... Le groupe sera en résidence afin de préparer la sortie de leur album qui aura lieu au Botanique le 21 avril 2017. Vous les rencontrerez au cours de la saison 2017 ! 

LAURENCE LANGLoIS : LE DERNIER SoIR ?

Que faire quand on ne pratique plus son métier, ni sa passion ? Que faire s’il fallait revenir sur scène? Ce sont les questions que s’est posées l’ex-danseuse Laurence Langlois aujourd'hui quinquagénaire. Elle y répond dans un solo autobiographique et documentaire qui a pour point central la reconversion du danseur. Puisant dans ses archives, son vécu et tous les savoir-faire qu’elle a pu accumuler en un demi-siècle, elle pose un regard distancié et décalé sur son passé, son présent et le monde qui l’entoure. 

FÉVRIER

Le lapin est grand, porte une combinaison argentée, brillante. Sur sa tête une guirlande lumineuse formée en oreilles de lapin. C’est un lapin, ou du moins il se sent comme un lapin. Il se présente, il présente son quartier, son immeuble. Et Nico. Nico est son voisin et avec lui le lapin peut parler. Le lapin est un penseur qui ne sait pas encore penser. Son cerveau ne lui sert à rien. Il est trop sensible, ses oreilles sont trop grandes et il a trop peur ! Il faudra toute la pièce, les phrases mystérieuses de Nico, des guitares électriques, et des manipulateurs d’objets pour que le Lapin arrive au bout de ses pensées angoissées.

Représentation scolaire le 24 février sur notre site Bockstael.  

MARS 

LE S DE L’ANGE (PART 2) 

“S” comme Saut, Sourire, Sensualité, Sentiment, Suspension...

Le "S" de l'ange - projet pluridisciplinaire (danse, photos, vidéos, son) inspiré des traces de Valsav Nijinsky, ses dessins, son journal et la photo de Jean Manzon, Nijinsky, le dernier saut de l'ange. Une production de made with heArt asbl, en partenariat avec La Bellone, Le Centre culturel Jacques Franck, Le théâtre Océan Nord, La Maison de la création, Le CDWEJ, Le centre psychiatrique de Münsingen (Suisse). Avec le soutien du BIJ, de la COCOF et de la Ville de Bruxelles. (co-production en cours)

Conception, coordination artistique et danse : Mathilde Laroque , images photos et vidéo : Elen Sylla, enregistrement, montage et mixage sonore : Jean-François Lejeune, installation sonore : Raymond Delepierre, structures d’accrochage : Corrado Abatte, développement multimedia : Sébastien Monnoye, costume : Samuel Dronet, lumières et régie plateau Ondine Delaunois, regard extérieur : Gabriella Koutchoumova.

QUI T’A DIT QUE JE SUIS MoI 

Sur le plateau, une vieille femme retrouve au milieu des cendres de sa maison les souvenirs de sa propre vie. Elle retrace son parcours et comprend ce faisant ce qu'elle fait là, ce qui la retient là. Nous travaillons avec des marionnettes de taille humaine. L'accueil à la Maison de la création nous permettra de terminer la lumière du spectacle. Un projet de Une Tribu Collectif.

Écriture et interprétation: Michel Villée, Natacha Belova et Noémie Vincart, regard extérieur:
Didier De Neck, Daniel Schmitz, création des marionnettes: Natacha Belova, Création sonore : Alice Hebborn, Création lumière: Caspar Langhoff, Soutien: La galafronie, Froe fore et le Tas de sable. 

CRISS-CRoSS

Créé en 2014, Criss-Cross de la Cie Echo in the dream, est le fruit d’une réflexion sur l’interaction de l’être vivant avec l’espace. Par l’épure et l’élaboration de mécanismes minutieux, la chorégraphe révèle les états de présence de l’individu défait de tout habillement social et émotionnel pour convoquer le spectateur dans un rapport sensible au monde.

Concept, chorégraphie, scénographie, montage sonore: KyungA Ryu, création en collaboration avec Julie Devigne (assistante). Danse : Nora Alberdi et Raffaella Pollastrini, reprise : Laura Mas Sauri, lumière Olivier Vincent, Laurence Halloy, construction scénographie : Fred Op de Beeck et Olivier Vincent, production : Noodik Productions asbl en coproduction avec le Théâtre de la Balsamine, l’Espace Senghor, le Centre culturel Wolubilis. Avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles – Service de la Danse. Soutien: Centre Culturel Bruxelles Nord – Maison de la création, Centre Culturel La Louvière.

WWW.LEGESTEQUISAUVE.BE

MAI

ECHo

Collaboration entre une comédienne, Liévine Hubert issue du théâtre physique, et un créateur de lumières Thibault Condy. Il s’agit d’une pièce de lumière et de mouvement prévue pour être jouée dans des espaces d’exposition. L’idée centrale du projet est de pouvoir s’adapter à l’espace d’exposition et aux œuvres exposées et d’offrir au public une autre façon de percevoir l’œuvre. Une nouvelle façon d’aller au musée.